Information Covid-19

Les récentes évolutions épidémiologiques liées au Covid-19 imposent à tous les acteurs de pouvoir agir en mobilisant l’ensemble des ressources pour participer à la stratégie consistant à freiner la diffusion du virus sur le territoire.

Pour les établissements et services médico-sociaux les mesures sont les suivantes:

  1. Mesures de restriction des visites dans les établissements d’hébergement pour personnes handicapées applicables dès ce jour. Les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement en lien avec l’ARS, sont fortement déconseillées (les personnes mineures tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières sont à rappeler.
  2. Déclenchement systématique du plan bleu par les établissements médico-sociaux. (vigilance renforcée; mobilisation particulière sur l’hygiène, les risques d’isolement, augmentation potentiel en personnel). En outre, il est demandé dès à présent que chaque plan de continuité d’activité soit réactualisé prenant en compte un absentéisme de 20% du personnel, ainsi que, si nécessaire, les protocoles et conventions organisant l’articulation avec les établissements de santé situés à proximité.
  3. Rappel des consignes relatives aux masques.
  • Le port du masque FFP2 est exclusivement réservé aux personnels en contact étroit et prolongé dans le cadre notamment de la prise en charge d’actes invasifs (soins de réanimation) des pathologies suivantes : la tuberculose pulmonaire, la rougeole, la varicelle/zona, la lèpre et le Coronavirus Covid-19.
  • Le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux personnes contact des cas confirmés à risque modéré/élevé identifiées par l’ARS, aux professionnels de santé recevant des personnes malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires en cas de contact avec une personne malade.
  • Le reste de la population qui ne présente pas de symptôme ne doit pas porter de masque chirurgical. Le décret du 3 mars 2020 relatif à la réquisition des masques sur le territoire français précise que les producteurs et distributeurs de masques sont désormais autorisés à honorer les commandes. Les grossistes-répartiteurs et les officines sont également autorisés à livrer les commandes aux professionnels de santé.

Rappel, toute suspicion de cas doit faire l’objet d’un appel au centre 15.